Est-ce possible pour le manager de motiver et mobiliser le travailleur actuel?

Selon un récent rapport de Gallup intitulé « L’état du lieu de travail américain » , les employés d’aujourd’hui recherchent plus qu’un simple salaire. Ils veulent se développer et grandir dans leur milieu de travail. Légitime, non? Qui ne cherche pas à s’épanouir?
Les gestionnaires jouent donc désormais un rôle encore plus essentiel. Ils doivent aider les employés à atteindre leurs objectifs personnels tout en répondant aux attentes de l'organisation. Toute une responsabilité, non?

Voilà pourquoi ils doivent être préparés à faire face à cette nouvelle réalité.

Ainsi, les gestionnaires doivent de plus en plus assumer un rôle de coach pour les membres de leur équipe. Dans le passé, un entraîneur était une race rare et seuls certains chanceux pouvaient en profiter. Dans l’économie actuelle fondée sur le savoir, le coach est de venu une nécessité pour engager et fidéliser la main-d’œuvre.
Je le sais, ce virage majeur peut faire peur à de nombreux gestionnaires habitués aux modes de pensées traditionnels.
Mais il est ESSENTIEL.

Les gestionnaires archétypaux ordonnent aux gens quoi faire. Les entraîneurs posent des questions qui aident leur équipe à progresser. Les gestionnaires se concentrent sur les performances passées et sur les erreurs impossibles à corriger. Les entraîneurs se concentrent sur l’avenir et les possibilités d’amélioration. Les gestionnaires définissent d’abord les attentes, puis en informent leur équipe. Les entraîneurs incluent des commentaires individuels afin que les objectifs soient fixés d’un commun accord. Les gestionnaires canalisent sur la responsabilité. Les entraîneurs s’investissent dans le succès et la croissance de leur équipe.

Vous comprenez la différence?

Détrompez-vous, cette comparaison n’est pas une façon détournée de dire que les gestionnaires doivent abaisser leurs normes de responsabilité ou tout simplement être plus gentils. Le problème central demeure la gestion qui doit plutôt être dirigé à générer des performances. L’équation est simple : lorsque les employés ont l’impression que leurs dirigeants s’intéressent à eux et qu’ils souhaitent les aider à se développer de manière professionnelle, ils s’engagent davantage au travail.
Les employés d’aujourd’hui ont besoin de conversations de coaching en continu pour bien performer.
Ces dernières peuvent inclure les évaluations mensuelles de 30 minutes jusqu’aux enregistrements hebdomadaires informels d’une durée inférieure à 15 minutes. Mais attention, ces brèves conversations non programmées doivent être significatives et ciblées. Ce type de discussions ne vient pas naturellement à la plupart des gestionnaires.
Les recherches de Gallup montrent que seulement une personne sur 10 possède le talent nécessaire pour gérer efficacement les autres.

Si les gestionnaires ont du mal à donner une rétroaction efficace une fois par an, nous ne pouvons pas nous attendre à ce qu’ils parviennent efficacement à donner une rétroaction informelle sur une base régulière.
Voilà pourquoi il est indispensable de former les gestionnaires aux techniques de coaching nécessaires pour tenir des conversations significatives et efficaces avec les membres de leur équipe.
Une telle formation aidera les gestionnaires à éviter les pièges courants de l’entraînement, tels que la micro gestion. Même l’initiative la mieux intentionnée, sans formation, peut se retourner contre lui.

Qui veut passer plus de temps avec un mauvais manager?

Bien sûr, le coaching ne consiste pas simplement à suivre une formule préétablie. Cela signifie également être capable d’identifier le talent chez les autres et de le nourrir. Tous les athlètes ont des faiblesses, mais les grands athlètes connaissent leurs forces. Si nous voulons voir une performance humaine s’améliorer, nous devons aider les gens à se concentrer sur ce qu’ils font le mieux.
Si les entreprises recherchent des gains de performance exceptionnels – et pas simplement progressifs -, elles doivent investir dans la formation des managers afin qu’ils deviennent les coachs inspirants dont nous rêvons tous.

Alors, quel type de manager voulez-vous dans votre entreprise?

Fil Facebook

Commentaires

Publié par Pierre-Michel Bazire

Laisser un commentaire